L’oeuvre de Pablo Gargallo au musée Goya

Retour

Une soixantaine de sculptures en bronze, marbre, terre cuite ainsi qu’une sélection de dessins, réalisés entre 1900 et 1936 par le grand ami de Pablo Picasso.

 

Pablo Gargallo façonne le fer et utilise le vide.

Ce qui fait l’originalité de l’œuvre de Pablo Gargallo est l’usage du vide. L’absence de matière façonnée par la feuille de métal qui s’enroule autour d’elle suggère la forme. "Le masque doré de Kiki", la célèbre muse de Montparnasse en est l’exemple type. Ses sculptures sont aussi expressives et drôles telle la « Chanteuse de cour ».

La grande majorité des œuvres proviennent de collections privées ce qui laisse à penser qu’on ne les reverra pas de sitôt. Donc si vous êtes dans la région ce week-end, courrez-y.

 

Jusqu’au 28 octobre au Musée Goya

Et si vous n’avez pas le temps d’y aller, je vous conseille la lecture de l’article du magazine “Connaissance des Arts”

Connaissances des Arts – juillet 2018

Partager
Un havre de paix dans un écrin de verdure

Domaine Le Castelet